Comment ne pas exploser son forfait mobile (sur iPhone)

IMG_0383Même avec plusieurs giga, un forfait 3G/4G ne suffit jamais. Les iPhone sont réputés pour être particulièrement gourmands en data et les téléphones android ne sont pas nécessairement plus économes. Alors bien sà»r, il reste toujours la possibilité de désactiver la data (ce qui nécessite de naviguer dans plusieurs menus sur le téléphone à  la pomme) mais, c’est comme pour la batterie, autant éteindre son smartphone pour économiser. Voici quelques astuces moins radicales qui vous permettront d’éviter les factures salées sans bouder votre plaisir mobile.

Sur iPhone, la première chose à  faire est de se rendre dans les Réglages, puis dans Données cellulaires et tout en bas de l’écran, de désactiver l’assistance Wifi. Cette option permet au téléphone d’utiliser la connexion mobile lorsque la connexion Wifi n’est pas d’assez bonne qualité. Mais comme pour tout choix qu’Apple fait pour nous, difficile de savoir quelle est la sensibilité du téléphone et pour peu qu’il décide que votre Wifi ne lui convient pas, vous voilà  surfant sur votre forfait mobile sans le savoir. Pire : si par une erreur de manipulation, vous vous connectez au Wifi de votre imprimante, le téléphone ne bronchera pas et vous serez tout le temps sur le réseau mobile alors que l’icà´ne du Wifi sera bien affichée en haut de l’écran.

C’est dans ce menu également que vous pouvez interdire à  certaines applications d’utiliser la data. A faire absolument sur des applis comme Netflix ou Podcast que vous pourriez lancer dans un moment de distraction. Et concernant l’application Podcast, n’oubliez pas qu’elle va les synchroniser de temps en temps. Autant éviter que ce soit en mobile.

IMG_0386


 

IMG_0387

Installez l’application de suivi de consommation de votre opérateur : MyProximus, MyMobistar et MyBase sur l’appstore. C’est d’ailleurs le seul moyen officiel pour surveiller votre consommation. Malheureusement, ces applis ne sont pas toujours à  jour et un délai peut survenir entre la consommation réelle et son affichage dans l’app. Enfin, pour l’app de Proximus en tout cas (je n’ai pas testé les autres), il n’y a pas de système d’alerte possible en cas de dépassement. Il existe bien une alerte par SMS chez Proximus mais il n’est pas non plus très rapide et le dépassement peut déjà  avoir eu lieu. On ne parle même pas des abonnements de flottes d’entreprise pour lesquels, l’utilisateur ne dispose pas toujours d’information pertinente. Celui de votre serviteur par exemple, affiche un forfait de 15 mo par mois alors qu’en réalité il est largement plus grand. Une alerte par SMS en cas de dépassement ne serait donc d’aucune utilité.

Vient enfin une application particulièrement efficace et gratuite : My Data Mgr. Elle vous propose un suivi quotidien. Elle découpe votre forfait mensuel (que vous devez lui indiquer la première fois) en autant de tranches qu’il y a de jours dans le mois et vous informe de votre consommation autorisée par jour. Si vous approchez cette quantité, une alerte vous en informe. Pas de panique, vous consommerez moins le lendemain par exemple. Si, au cours du mois, vous ne consommez pas assez, l’appli vous le dit aussi et fini de culpabiliser si l’envie vous vient d’écouter une playlist Spotify en qualité élevée sur la 4G.

Votre consommation wifi est également comptabilisée par l’appli. Pratique si, en voyage, vous deviez profiter d’un hot-spot wifi gratuit jusqu’à  un certain  niveau de consommation.

D’autres options vous permettent de suivre géographiquement votre conso data mobile mais, à  part l’itinérance, cela a peu d’intérêt. Il est également possible de démarrer un compteur manuel.

N’oubliez cependant pas que cette appli ne pourra pas servir de preuve si malgré tout, votre facture devait afficher une différence de comptabilisation de votre consommation. Seule l’appli officielle de votre opérateur affichera les données officielles. Cependant, après plusieurs mois d’utilisation, la différence ne dépasse pas les 15 MO.

IMG_0385

My Data Mgr est également disponible pour android.